Certains sont affectés, nous sommes tous faits l’un pour l’autre

Cela fait un certain temps qu’il existe et il est resté silencieux depuis longtemps depuis qu’en août 2017, l’une des plus importantes plates-formes Internet de la gauche radicale a été interdite par le ministère de l’Intérieur pour des raisons peu convaincantes, puis retirée de l’Internet par les opérateurs*.

Depuis 2009, linksunten.indymedia.org nous a accompagnés dans nos batailles quotidiennes et nous a fourni un support approprié. Sur aucune autre plate-forme de l’espace germanophone, il n’a été possible d’échanger, de rapporter et de s’expliquer de manière anonyme et sécurisée sur une telle plate-forme de l’espace germanophone. Aucune autre plate-forme n’a réussi à réunir autant de spectres et de mouvements qui ont été activement impliqués dans le travail de relations publiques radicales de gauche.

Lorsque les grands chefs d’Etat se sont réunis pour le sommet du G20 début juillet 2017, une résistance massive s’est développée contre lui, ce qui a conduit à une perte temporaire de contrôle des forces de sécurité. En réaction à cette forte protestation, une vague de répression contre la scène de gauche en Allemagne, qui n’existait plus depuis longtemps, s’est déclenchée dans les mois qui ont suivi sous la forme de perquisitions domiciliaires, de perquisitions publiques, de longues peines de prison (en détention provisoire), de campagnes de calomnies et de durcissement des lois. Dans ce contexte, nous voyons également l’interdiction de linksunten.indymedia.org.

Le fait que cela se produise également à un moment où les refuges pour fugitifs sont à nouveau incendiés, où le racisme et le fascisme sont depuis longtemps redevenus socialement acceptables et où l’AfD a trouvé son chemin dans tous les parlements est une gifle pour tous ceux qui ont utilisé linksunten.indymedia.org pour s’opposer au tournant à droite qui s’est produit.

Nous ne voulons pas et ne pouvons accepter que tout cela reste sans réponse. Nous appelons donc tous les camarades et véhicules à participer à notre campagne de la journée (((i))), le samedi avant les procès au Tribunal administratif fédéral à Leipzig. C’est pourquoi nous organiserons une manifestation nationale à Leipzig pour exprimer notre solidarité avec linksunten.indymedia.org et pour nous défendre contre cette interdiction.

Construisons des réseaux de solidarité, entrons en contact avec nous et montrons ensemble que nous ne sommes pas prêts à aller plus loin dans ces conditions !

Faisons du jour (((i))) un jour de résistance !